La Dre Sharon Hope Irwin exhorte le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social à rendre universellement accessibles les services de garde inclusifs (intégrés) de bonne qualité.

Madame Hope Irwin, chercheure principale et directrice générale de Trait d’union a exhorté le ministre Duclos à opter pour une approche axée sur l’inclusion dans les négociations entourant l’entente-cadre en matière d’éducation préscolaire et de garde à l’enfance.

Dans sa lettre au ministre Duclos, madame Hope Irwin s’appuie sur des preuves empiriques pour expliquer qu’on ne peut pas s’attendre à ce que le financement ciblé, c’est-à-dire visant seulement les personnes à très faible revenu, donne de bons résultats.   Elle dit également « qu’il faut financer un volet de recherche et de développement vigoureux qui porte attention à la qualité des services et à l’inclusion des enfants qui ont des incapacités ». Elle offre son expertise ainsi qu’un outil canadien fiable pour mesurer la qualité de l’inclusion en garderie et dans les programmes d’éducation préscolaire et pour mettre sur pied de tels services.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *